Running : rester motivée après une course

running-course

Lorsque l’on commence à courir, se fixer une course comme objectif est important pour la motivation. Par exemple prévoir de participer à un 10km peut aider à courir 1h semaine. Quand on progresse dans sa pratique, on se fixe de nouveaux objectifs, mais il peut-être dangereux d’enchainer les compétitions (risque de blessure .. ). Alors que faire lorsque l’on a atteint son objectif, mais que l’on ne souhaite pas tout de suite s’en fixer un autre ? Voici quelques pistes …

1. Levez le pied

C’est évident, mais après une préparation de 10 à 12 semaines, votre corps est fatigué. Vouloir continuer l’entrainement comme si de rien était n’est pas très bon. Il ne s’agit pas forcément de ne pas courir du tout, mais plutôt de diminuer l’intensité de vos séances. Zapper le fractionné pendant une semaine, raccourcir vos sortir longues pendant quelques temps peuvent être de bonnes solutions. Laissez-vous un peu de temps pour récupérer et recharger vos batteries.

2. Courez pour le plaisir

Il faut bien l’avouer, dans le cadre de la préparation à une course certaines séances sont effectuées parce qu’il le faut. Puisque vous n’avez pas d’objectif à court terme, pourquoi ne pas courir sans regarder sa montre ou son appli ?

3. Essayez d’autres sports

Si votre emploi du temps est chargé, il est fort possible que vous ayez peu de temps pour un autre sport dans la semaine. Ne pas suivre de plan d’entrainement vous permet de remplacer une séance de running par de la natation, du vélo … N’importe quelle autre activité qui vous fera sortir de votre routine sportive.

4. Faites le point sur vos points forts et points faibles

Afin de progresser et d’espérer réaliser un meilleur temps la prochaine fois, il faut analyser votre course et votre préparation pour décider ce que vous devez travailler en priorité. Par exemple, j’ai couru mon semi-marathon à une allure régulière jusqu’au 15e km, puis les choses se sont compliquées. Il serait donc pertinent d’introduire des séances au seuil ou à allure spécifique lors de ma prochaine prépa, pour être capable de tenir une allure soutenue durant 21,1km.

5. Repérez vos prochaines courses !

Le printemps est une saison idéale pour les courses officielles, il y en a tous les week-ends et le retour du soleil est motivant !  Recherchez celles-qui vous font le plus envie et reprenez une préparation 6 à 8 semaines avant la course !

Et vous, quel est votre programme entre deux préparations ?

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *